Médaille d’argent pour Roarii Pito

ROARII PITO de l’Olympique Athletic Club, vice champion de France du lancer de disque Cadet, pour la 2è année consécutive, sous les couleurs de son Club métropolitain.
Au terme d’un concours qu’il a mené jusqu’au dernier essai, la hiérarchie du bilan Français a été finalement respectée, ce samedi 15 juillet à Dreux, lors de la finale des Championnats de France du lancer de disque Cadet.
Rooarii Pito gagne donc pour la deuxième année consécutive, la médaille d’argent avec un jet à 50m64, seulement devancé de 39cm par Baillard Jeremy, actuel meilleur performeur du bilan Français.
Le podium est comme l’année dernière complété par le Calédonien Erwan Cassier, également 3è performeur du bilan F.F.A.
Tous les membres de la fédération lui adressent leurs plus vives félicitations.

Nous mettons aà votre disposition les résultats  des championnats de france a dreux 

 

Qualification en finale du disque pour Roarii Pito

Les Championnats jeunes se déroulent ce week end à Dreux. Roarii Pito tentera avec le soutient de sa mère Sandra ancienne championne de France, d’accrocher lui aussi le titre  cette année aprés sa deuxième place de l’année dernière.
Pas de surprise en qualifications, sur les 15 meilleurs performeurs Français, 12 se sont qualifiés pour la finale, 3 seulement passent à la trappe dont le 7è performeur qui est Calédonien.
La finale reste totalement ouverte puisque 6 athlètes peuvent potentiellement remporter le concours…….à suivre .
 

Roarii Pito a établi un nouveau record de Polynésie au disque

Pour sa dernière sortie avant les Championnats de France Jeunes qui débuteront à partir de vendredi 14 juillet, Rooarii PITO améliore de nouveau le record de Polynésie du lancer de disque cadet avec un jet à 51m47 hier soir à Chelles.

 

Pito Roarii 01

 

Il gagne le concours et bat par la même occasion le Calédonien Erwan Cassier, l’un de ses 2 principaux adversaires pour le titre de Champion de France.
Il en profite par la même occasion pour prendre à ce dernier, la seconde place au bilan français de l’année 2006.

 

Pito Roarii

 

 

Véronique Boyer remporte les France Nationaux

Premier week end de championnats de France en ces 8 et 9 juillet 2006 avec les Championnats Nationaux qui se sont déroulés en Bretagne à Lamballe au complexe sportif du Penthièvre.
Lors de ces championnats ont été attribués, en plus des titres de champions, les derniers billets pour les championnats de France Elite à Nancy qui auront lieu du 20 au 22 juillet.

 

Vero france 01

 

Véronique Boyer remporte le titre en hauteur, avec un saut à 1m 77.
1m60(O) / 1m64(-) / 1m67(O) / 1m70(O) / 1m72(XO) / 1m74(O) / 1m77(O) / 1m80(XXX)
Isaac Yaya pour sa part s’est qualifié également pour les prochains Championnats de France Elites en remportant la Finale B du 400m en 48"92. Il revient doucement  après une blessure.

 

Vero france 02

 

 

Vero france 03

 

Nouvelles de France et de Teiva Brinkfield

Parti l’été dernier à Reims pour y poursuivre ses études, l’air de la métropole semble profiter à Teiva Brinkfield qui vient de battre sont record personnel sur 800m lors des Championnats Régionnaux de la ligue Champagne. Il passe par la même occasion sous la barre des 2 minutes, et le temps de 1’58’2 le classe en régionnal 1. Tous les résultats des Régionnaux de Champagnes sont disponibles ici au format PDF (100ko). Bonne continuation à Teiva.

Retour sur les Championnats de Polynésie 2006

Retour sur les championnats de Polynésie 2006. Vous trouverez d’ailleurs de nombreuses photos dans la gallerie. Outre les deux records de Polynésie battus par Tetuani Iriti de l’AS Aorai sur 50m benjamines 7"04 et Valentin Laboube de l’AS Aorai 3000m minimes 10’23"5.
Soulignons la performance de Salomé Pracht Kautz de Central Sport sur 50m Benjamines en 7"09, aussi à son aise sur le 1000m où elle s’impose en 3’21"2.

Doublé de Te Moorea Club sur le 50m minimes garçons avec Vahirua Moe Moe et Tama Endrick qui s’impose également sur le 200m haies minimes. Encore un doublé de Te Moorea au javelot minimes, avec Pater Tamatoa qui entre dans les 20 meilleures performances françaises avec 46m45, devant Roberts Emmanuel 40m65.

En cadet, Simon Thieurry As Tamarii Punaruu s’est taillé la part du lion en remportant 100, 200, 400, 110mhaies, Hauteur. Urarii Terootae As Aorai le suis toutefois de prés sur le 100m. Au disque toujours un duel entre Tuaira Loic As Aorai et Rooarii Pito Olympique Athletic Club qui s’impose encore avec une bonne performance de 46m90, il occupe actuellement la 4eme place des bilans français avec 48m88. Nous suivrons d’ailleurs de prés sont déplacement aux prochains championnats de France jeunes cet été. Au poids, Loic prend sa revanche avec un jet modeste par rapport à ce auquel il nous avait habitué. Espérons qu’il retrouve son niveau à la rentré en vue des océania du mois de décembre. A noter l’absence de Tumatai Dauphin à ses championnats, retour qui semble difficile aprés une fracture de l’avant bras ses derniers mois. Espérons aussi qu’il retrouve le chemin des stades et de l’entraînement à la rentrée.

En cadette Johanna Sui, As Aorai, heptahlonienne, s’impose sur le 100m haies, au javelot, au triple saut et en hauteur. Liu Herenui Central Sport domine elle, le tour de piste avec ou sans haies.

En Junior garçons Urarii Toriki As Aorai confirme ses bonnes dispositions actuelles sur 110m haies 14"87. Il participera au sein de l’équipe océanienne aux mois d’aout en chine aux championnats du monde Junior.

Dans les relais Aorai domine toujours en s’imposant dans les 4X60m benjamins garçons, filles, 4X60m minimes filles,. 4X60m minimes garçons Te Moorea Club. Sur les relais 800-200-200-800 les clubs de l’As TAmarii Punaruu et l’AS Tefana en benjamins filles garçons et minimes filles et Aorai en minimes garçons.

En Senior Véronique Boyer central sport réalise de nouveau une performance correcte en hauteur, elle sera présente aux championnats de France National 2 qu’elle a d’ailleurs remporté l’année dernière. Nous sommes aussi heureux du retour sur les stades de Tamatoa Laibe aprés un petit break.

Félicitations à tous les athlètes et un grand merci à tous les officiels et les bénévoles qui oeuvrent tout au long de l’année sur les stades.