On savait Takina Bernardino en forme puisqu’elle avait battu son record de Polynésie 56’70 lors des séries qualificatives du 400m. Elle a récidivé lors de la finale, en abaissant son record à 56 »35 et s’offrant une belle médaille de bronze dans une discipline réservée habituellement aux Papous et Fidjiennes. Son gros travail foncier hivernal a porté ses fruits et elle se présentera demain au départ des séries du 200m totalement libérée et avec de l’ambition.