Depuis son retour de métropole où il a passé un an à Montpellier, Teura Tupaia notre fameux lanceur de Javelot, a eu le temps de soigner quelques pépins physiques récurrents, et de retrouver une bonne forme physique en pratiquant également en parallèle le handball. Le retour au Fenua lui aura donc fait le plus grand bien et les objectifs sont affichés pour cette nouvelle saison.
Reconquérir un nouveau titre 2019 de champion de France des lancers longs en Février, se projeter ensuite sur les championnats d’Australie où la concurrence sera redoutable, avant de viser les Jeux du Pacifique aux Samoa.

Pour cela, son entraîneur et oncle Léo Brinkfield, lui a concocté un programme adapté avec une montée en puissance prévue au fur et a mesure des échéances. Mais les performances ne sont possibles qu’avec un gros travail de préparations et c’est dans cette optique qu’il a mis en place un stage d’une semaine à Auckland au centre de performance AUT du Millénium Stadium au bon soin de Didier Poppé entraîneur bien connu qui a officié longtemps en Nouvelle-Calédonie avec la Fédération Française, puis pour l’IAAF et qui exerce maintenant en Nouvelle Zélande. Teura et Léo pourront trouver au sein de cette structure de haut niveau toutes les installations nécessaires regroupées dans un même lieu et auprès de ce spécialiste de lancers qu’est Didier Poppé de nouvelles directions de travail afin de pouvoir envisager de gros jets en 2019 avec comme objectif  pour Teura repasser dans un premier temps la barre des 75m avec cette fois-ci le javelot 800g.

VOIR UNE VIDEO 1 DE TEURA.
VOIR UNE VIDEO 2 DE TEURA.