Aprés 3 jours de compétitions sous le soleil brulant du stade Pater et malgré une piste en mauvais état, les athlètes ont une fois de plus donné le maximum.
C’est la néozélandaise Brianna Stephenson qui aura été l’athlète la plus prolifiques de ces Océania. Elle a fait main basse sur le 100 et 200m en 25″14, ainsi que sur les sauts puisqu’elle remporte la hauteur avec 1m60, la longueur 5m84, sans oublier les relais.
Mais la performance des ces océania est a mettre à l’actif du jeune Teura Tupaia, de Tahiti. Une fois de plus il prouve que c’est un grand compétiteur, il bat son record personnel de plus de 4m au lancer du javelot pour un nouveau record de Polynésie. Il réalise également la 6ème performance Française de tous les temps chez les cadets et son jet à 71m49 lui permet de réaliser les minimas pour les championnats d’Europe avec l’équipe de France.
Mathéo Lada a lui aussi battu le record de Polynésie du Saut à la perche cadet il remporte l’or avec un saut à 4m30.
Doublé pour la lanceuse des Iles Cook Tereapii Tapoki qui s’impose au poids 13m82 et le disque 45m81 en open
Doublé également au poids et disque U18 pour le Samoan Gerard Ah Nau qui réalise au disque 51m45 et pour la Néo-Zéalandaise Helen Schaef au 800 et 1500m en 2’09 » et 4’32 ».
La sprinteuse Patty Taea de Cook a une fois de plus dominé le 100m féminin en 12 »30 au 100m, mais c’est Sarah Pearce de Nouvelle-Zélande qui s’adjuge le 200m en 25 »26.
Mihaiatea Gooding de Tahiti remporte l’or avec 1m68 en hauteur open et un nouveau record personnel. De l’or aussi à la longueur U18 pour Timona Poareu 6m49 et un nouveau record personnel et au 5000m pour Sophie Bouchonnet en 19’35.

Au classement des médailles la Nouvelle-Zélande avec 21 médailles d’or l’emporte devant Tahiti Nui 20 et Tahiti Iti 17.

RESULTATS COMPLETS.
CLASSEMENT MEDAILLES