Course les Foulées du Front de mer

La 25ème édition des Foulées du Front de Mer organisées par l’ASCEP se déroulera le samedi 7 octobre sur le front de mer.
Les bénéfices sont reversés à deux associations qui s’occupent d’enfants en grande détresse ou grand difficulté. Il s’agit du centre de l’accueil de l’enfance TE MARU PERERAU et de l’association TAMA ORA. Continuer la lecture de Course les Foulées du Front de mer

Nouveau Sautoir au stade de la Punrauu

Le nouveau tapis  de hauteur a été monté la semaine dernière au stade de la Punaruu par les ouvriers de l’IJSPF, qui a financé l’achat complet du matelas, des poteaux et du garage de protection. Une bonne nouvelle pour les athlètes de la côte ouest qui vont pouvoir de nouveau pratiquer le saut en hauteur

 

Asics prend Takina Bernardino sous son aile

Devant la déconvenue de Takina Bernardino lors des championnats du Monde de Londres où elle s’était retrouvé sans tenue officielle, faute à la Fédération Tahitienne et où elle avait été obligée d’aller faire floquer elle même une simple brassière blanche, L’équipementier ASICS lui a fait signer un contrat de partenariat. Enfin un geste positif d’aide qui ne vient hélas pas de la Polynésie, mais qui lui apportera un peu de confort dés la rentrée pour la prochaine saison.

Championnats du Monde Londres 2017: 100m femmes série 4

Takina Bernardino a pris la 8ème place de la 4ème série du 100m des championnats du monde  VOIR LA COURSE. 12″88, le temps est assez anecdotique lorsque l’on sait qu’elle était dans la course de Talou et Schippers qui ont terminé à la 2ème et 3ème place de la finale de ces championnats aujourdhui. Elle aura réalisé une saison 2017 pleine avec deux nouveaux records personnels sur 100 et 400m.
Seul bémol pour elle,  a été obligé d’aller faire floquer elle même, la veille de la course l’unique brassière qui lui a été remis par la fédération. Pas vraiment l’idéal pour être dans de bonnes conditions. Une situation qui a été remarquée par les responsables de l’équipe Océanienne qui ont regretté que la fédération Tahitienne ne fournisse même pas d’équipement à son unique représentante (ni survêtement, ni short….)